Philosophie et subtilités de la vie

J'ai créé ce forum dans le but de converser, discuter, débatre sur des sujets plus ou moins philosophiques, ou qui demandent une certaine réfléxion et attention.


    La petite boule de pollen flottante

    Partagez
    avatar
    Admin - Wargrinder
    Admin

    Messages : 75
    Date d'inscription : 12/04/2010
    Age : 26
    Localisation : Oberhoffen sur moder (67)

    La petite boule de pollen flottante

    Message  Admin - Wargrinder le Jeu 3 Juin - 22:16

    Je venais juste d'appeller un ami, quand dans le ciel au soleil couchant je vois passer une petite boule de pollen volante. Un peu plus que ça même. Cette petite boule de pollen voyageait paisiblement dans l'air de gauche à droite. En langage géographique, c'était du sud/ouest au nord/est. Mais le plus agréable à la contemplation se situe un peu plus haut dans le texte, lorsque je parle du soleil couchant. Cette lumière naturelle et pure éclairait la petite boule volante au niveau de son flanc. Mais l'OVI (Object Volant Identifié) étant fin et transparant, laissait passer la lumière dans tout son corps trufé de petites particules blanches, qui en les humanisants, auraient pu par exemple constituées les organes de ce micro-nuage synthétique. Voyez-vous, mes amis, à quoi ressemblent les rayons du soleil lorsqu'il est tout bas ? Ils sont horizontaux. La lumière vient du côté est le matin, et ouest le soir. Cette lumière divine de la nature semblait percer tout harmonieusement la petite boule de pollen, vogant lentement dans les flots immobiles de l'air. Cela lui donnait des reflets jaunes/oranges de là où je l'appercevait.
    Puis, j'en vis une autre, de petite boule. Et une autre ! Et encore une autre ! Toute une marche vivante et calme de petites boules de pollen se promenaient ici et là, devant mes yeux, en se dorant au soleil qui leur donne cette couleur si saine. Transportés par l'onde silencieuse de l'air.
    Cette petite boule, que rien n'avait l'air de déranger, que rien ne trouble et dont les soucis sont inexistants, m'a fait retourner dans le monde de la contemplation. Elle commençait son voyage je ne sais où, quelque part dans les arbres ou dans un champ certainement. Elle le termina je ne sais où, cela pourrait être n'importe où. Elle passait pendant ce temps dans ma tête, sous une autre forme, une forme qu'on appelle la pensée.


    Wargrinder.

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 11:24