Philosophie et subtilités de la vie

J'ai créé ce forum dans le but de converser, discuter, débatre sur des sujets plus ou moins philosophiques, ou qui demandent une certaine réfléxion et attention.


    La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Partagez
    avatar
    Admin - Wargrinder
    Admin

    Messages : 75
    Date d'inscription : 12/04/2010
    Age : 26
    Localisation : Oberhoffen sur moder (67)

    La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Admin - Wargrinder le Ven 18 Juin - 10:36

    La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Réponse par Monik sur facebook :

    Le mot nécessaire me gêne. Il est certain que lorsque l'esprit est en proie aux tortures de toutes sortes, le poète va y puiser la source de son écriture. L'écrit rendu sera sans doute plus émouvant qu'un texte qui parlera du bonheur, des petits oiseaux. Les amours malheureuses ont donné de superbes pages.

    ---> Questions de littérature et d'art
    avatar
    Dendra

    Messages : 11
    Date d'inscription : 14/04/2010

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Dendra le Mar 10 Aoû - 9:43

    La souffrance est universelle, tout le monde la comprend, bien mieux que le bonheur. Et pourtant tout le monde aspire à être heureux. Or, pour être heureux, il faut partir d'un état de souffrance... Alors je pense qu'il n'est pas nécessaire que le poète souffre, mais l'idée de souffrance, parler de ça, c'est son gagne pain! Smile
    Le poète peut être heureux, tant qu'il sait parler à ceux qui ne le sont pas (et qui sont majoritaires) et je dirais même qu'un poète qui a su trouver le bonheur, saura d'autant mieux aboutir sur des fins heureuses.
    Dans tous les supports artistiques, on voit bien que le public préfère qu'il y ait une fin heureuse, sinon on serait tous continuellement en dépression ^^'.

    Pour résumer:
    Le souffrance est nécessaire à la poésie et non au poète! Smile
    avatar
    Admin - Wargrinder
    Admin

    Messages : 75
    Date d'inscription : 12/04/2010
    Age : 26
    Localisation : Oberhoffen sur moder (67)

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Admin - Wargrinder le Jeu 12 Aoû - 17:18

    Dendra a écrit:La souffrance est universelle, tout le monde la comprend, bien mieux que le bonheur. Et pourtant tout le monde aspire à être heureux. Or, pour être heureux, il faut partir d'un état de souffrance... Alors je pense qu'il n'est pas nécessaire que le poète souffre, mais l'idée de souffrance, parler de ça, c'est son gagne pain! Smile
    Le poète peut être heureux, tant qu'il sait parler à ceux qui ne le sont pas (et qui sont majoritaires) et je dirais même qu'un poète qui a su trouver le bonheur, saura d'autant mieux aboutir sur des fins heureuses.
    Dans tous les supports artistiques, on voit bien que le public préfère qu'il y ait une fin heureuse, sinon on serait tous continuellement en dépression ^^'.

    Pour résumer:
    Le souffrance est nécessaire à la poésie et non au poète! Smile

    La souffrance est necessaire à la poésie, d'accord avec toi. D'ailleurs, l'Homme cherche à comprendre cette souffrance. D'où elle vient, quelles sont ses causes, ses conséquences, etc... Et la poésie est un chemin vers cette compréhension de la souffrance, lorsque la poésie en parle...
    Mais pour pouvoir parler de cette souffrance dans la poésie, ne penses-tu pas qu'il est necessaire que le poète souffre, ou qu'il ai souffert ?
    avatar
    Dendra

    Messages : 11
    Date d'inscription : 14/04/2010

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Dendra le Ven 13 Aoû - 9:18

    Qu'il ait souffert oui, mais s'il souffre au moment où il écrit, sans essayer de se sortir de cette souffrance, je pense qu'il ne saura pas écrire autre chose que ce qui parle de la souffrance. Je pense qu'il ne pourra pas parler du bonheur (ce à quoi tout le monde aspire en fin de compte) ou ne saura pas en parler de manière convaincante. Donc un poète qui a souffert ou qui souffre mais tente de combattre cette souffrance oui, un poète qui se complait dans sa souffrance ne donnera, selon moi, rien de vraiment intéressant (sauf p-e pour les dépressifs...)
    avatar
    Admin - Wargrinder
    Admin

    Messages : 75
    Date d'inscription : 12/04/2010
    Age : 26
    Localisation : Oberhoffen sur moder (67)

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Admin - Wargrinder le Ven 13 Aoû - 12:44

    Dendra a écrit:Qu'il ait souffert oui, mais s'il souffre au moment où il écrit, sans essayer de se sortir de cette souffrance, je pense qu'il ne saura pas écrire autre chose que ce qui parle de la souffrance. Je pense qu'il ne pourra pas parler du bonheur (ce à quoi tout le monde aspire en fin de compte) ou ne saura pas en parler de manière convaincante. Donc un poète qui a souffert ou qui souffre mais tente de combattre cette souffrance oui, un poète qui se complait dans sa souffrance ne donnera, selon moi, rien de vraiment intéressant (sauf p-e pour les dépressifs...)

    Et là, je sais pas pourquoi, je pense immédiatement aux Fleurs du Mal, de Baudelaire.
    Certainement parce qu'il se lamente dans sa souffrance sans chercher à en sortir. Il décrit très bien une souffrance subjective, que pourtant beaucoup de gens peuvent comprendre. L'excellent Spleen de Baudelaire en est un très bon exemple je pense.

    kaerdhan

    Messages : 15
    Date d'inscription : 03/07/2010

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  kaerdhan le Jeu 26 Aoû - 1:28

    La souffrance est nécessaire au poète, oui comme tout sentiment enfaite, le poète ( ou tout autre artiste d'ailleurs ) s'inspirent des ces sentiment personnel quelque soit le sentiment. Même si de très nombreux poème sont plus basé sur la souffrance.

    Contenu sponsorisé

    Re: La souffrance est-elle necessaire au poète ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 11:30